C’est officiel : les concerts du rappeur Médine, initialement prévus au Bataclan, les 19 et 20 octobre 2018, sont « reportés dans une autre salle parisienne ».

Le 13 juin dernier, lors de la séance des questions d’actualité à l’Assemblée nationale, j’ai réclamé au Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb l’interdiction de ces concerts au Bataclan, où 90 personnes ont été massacrés par la barbarie djihadiste le 13 novembre 2015.

« Islamo-racaille » auto-proclamé, Médine véhicule un imaginaire antirépublicain. Il vomit la laïcité, il publie des quenelles comme son ami Dieudonné et attise la haine de la France.

La programmation de ces spectacles au Bataclan 3 ans, presque jour pour jour, après l’attentat était une injure aux victimes et une gifle à la République.

Sans même évoquer l’extrême-gauche, toujours encline à toutes les compromissions avec l’islam politique, on se souvient que ce concert ne posait aucune difficulté non plus à certains députés de la majorité, en particulier Sacha Houlié, manifestement fan de Médine. Nous n’avons pas les mêmes valeurs ni la même conception de l’Etat.

Pour (re)voir la vidéo de ma question, cliquez ici :

https://youtu.be/6HJQ1DSU0Eg