Un député sur le terrain, proche des Français de sa circonscription…

Avec le päre Nadaf Quelques jours après l’enlèvement des trois jeunes malheureux israéliens, je me suis rendu avec une importante délégation de parlementaires français, à l’occasion de notre visite en Israël, visiter la famille de l’une des victimes.

Tandis que l’un des pays de ma circonscription, riche de près de 150 000 Français, connaissait cet été une guerre effroyable, je me suis rendu dans les hôpitaux au chevet des soldats franco-israéliens engagés dans l’armée israélienne, dans une guerre contre le terrorisme.

Tout au long du mois d’août, j’ai parcouru Israël afin de rencontrer, visiter, écouter et rassurer les Français, vivant alors sous les bombes et les missiles.

En juillet dernier, j’ai accueilli un groupe de jeunes élèves venus de Grèce avec leurs professeurs de l’Institut Français, pour leur faire visiter l’Assemblée nationale. Je leur ai rappelé leur rôle essentiel pour le rayonnement de la culture et de la langue française en Europe et dans le monde.

Meyer Habib