La promotion 2018 des Bac Bleu Blanc a achevé son voyage par une magnifique soirée au Palais des Congrès de Jérusalem, rempli à son comble. Comme chaque année, plus de 1.000 futurs bacheliers étaient présents au terme de ce programme emblématique de l’Agence juive, sous le patronage de son Président Itzhak « Bouji » Herzog et son Directeur France Daniel Benhaim, qui termine ses fonctions dans quelques jours, et à qui j’ai tenu à rendre un hommage appuyé.

Le Président du Consistoire Joël Mergui était aussi présent.

Enfin, c’est avec une profonde émotion que dans mon allocution, j’ai souhaité dire quelques mots à Madame Yaffa Monsonego présente dans la salle, mère de la petite Myriam, assassinée par la barbarie islamiste dans l’école juive Ozar Hatorah de Toulouse le 19 mars 2012, comme Jonathan, Arié et Gabriel Sandler, parce qu’ils étaient juifs, qui, avec son mari Yaacov, font preuve d’une très grande dignité.

Nous sommes des français juifs, nous aimons profondément la France et nous aimons aussi profondément Israël, comme on aime sa mère ou son père. Soyons fiers de notre histoire et de notre identité.