« Les Chrétiens d’Israël ne sont ni des arabes, ni des palestiniens, mais des israéliens, citoyens de ce pays auquel nous devons fidélité, comme tout chrétien vivant dans n’importe quel pays au monde ! » Père Gabriel Nadaf.

J’ai reçu hier à l’Assemblée Nationale le père Gabriel Nadaf, prêtre grec orthodoxe, Chrétien Israélien très attaché à sa nationalité israélienne. Ancien juge en charge de la législation religieuse et porte-parole du Patriarcat.

Nous avons prévu d’organiser prochainement une réunion à l’Assemblée Nationale avec Valérie Pécresse et un groupe de députés engagés pour la cause des Chrétiens d’Orient.

L’Islam radical prend de plus en plus d’ampleur dans les régions du Proche et Moyen-Orient, alors que les Chrétiens d’Orient disparaissent à petit feu dans un silence affligeant de la communauté internationale.

Représentant 15% des populations de ces pays au début du 20ème siècle, elles n’en représentent aujourd’hui plus que 5%…

Meyer Habib