Comme beaucoup d’entre vous, qui m’avez interpellé à ce sujet depuis ce matin, je tenais à exprimer mon écœurement suite à la décision annoncée mercredi 3 juin lors d’une conférence de presse au Caire, par le PDG d’Orange Stéphane Richard de se retirer d’Israël. Cette décision fait suite à un rapport remis fin mai par 5 ONG et 2 syndicats antisionistes, notamment l’AFPS et la CGT, demandant au PDG d’Orange « de communiquer publiquement sa volonté de désengagement et de dénoncer les atteintes aux droits humains commises par Partner ».

Cette décision est sans fondement. Il est en effet reproché à Partner d’exercer des activités économiques en Judée-Samarie et soi-disant de contribuer ainsi à la perpétuation d’une situation considérée comme illégale par la communauté internationale. Raisonnement ténu, tordu et ô combien fallacieux !

Cette décision est révoltante ! Orange, qui exerce, rappelons-le, des activités dans plusieurs pays anti-démocratiques, se trompe de cible et cède aux sirènes mensongères des organisations antisionistes, animées par la seule haine d’Israël. Alors que le Moyen-Orient est en proie aux pires atrocités du fait de régimes tyranniques et d’organisations djihadistes, que l’on massacre, on viole en masse, on met en esclavage, on persécute les minorités, en particulier les Chrétiens d’Orient, M. Richard ne trouve rien de mieux que de s’attaquer à Israël, seul îlot de démocratie et de liberté dans cet océan de barbarie !
Cette décision est illégitime et illégale. D’ailleurs, avec cette affaire, Stéphane Richard récidive dans l’illégalité. Je rappelle en effet que Stéphane Richard, PDG d’Orange, ancien directeur de cabinet de Mme Christine Lagarde est déjà poursuivi à ce jour pour escroquerie en bande organisée dans l’affaire Tapie, et a été mis à nouveau en examen, jeudi 21 mai, pour complicité de détournement de fonds publics par une personne privée.

Illégale, cette décision est aussi contraire aux valeurs aux intérêts de la France ! Orange est une entreprise publique, possédée à 25% par l’État. C’est pourquoi je vais saisir très rapidement le Premier ministre Manuel Valls pour demander l’annulation de cette décision et la démission de M. Richard.
A titre personnel, sans remise en cause de cette décision dans les jours à venir, je résilierai tous mes abonnements Orange et appelle mes compatriotes à en faire autant.

Meyerhabib