Je suis engagé depuis plus de vingt ans dans différentes causes. Le militantisme n’est pas une option pour moi, c’est un mode de vie.

Mon engagement pour la démocratie, la défense du vivre ensemble, la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, la lutte contre les extrêmes, de droite comme de gauche, n’a jamais failli.

Vice président du CRIF, je suis chargé de travailler sur les relations entre la France et Israël. A ce titre je suis au cœur des relations franco-israéliennes.

Je m’investis auprès des plus hautes autorités de l’Etat, du Président de la République française au Premier Ministre israélien, des ministres, des députés, des chefs d’entreprise pour renforcer les liens entre la France et Israël.

Je suis à l’origine de nombreux événements, dont les 12 heures de l’amitié France Israël, qui a réuni près de 60000 personnes et plus de 100 parlementaires.

MON COMBAT :

Faire entendre la voix des Français établis à l’étranger au plus haut niveau de l’Etat est ma plus grande préoccupation.

Aujourd’hui, je m’engage :

• à aider les Français établis à l’étranger à se structurer en groupe de propositions et d’actions pour pouvoir peser sur les débats et les décisions dans leur pays d’installation.
• à lutter contre le chômage des Français de l’étranger en créant, en coopération avec les associations locales, des antennes d’aide à la recherche d’emploi
• à promouvoir l’entreprenariat avec la mise en place d’un accompagnement spécifique pour les Français de l’étranger créateurs d’entreprise.
• à préserver le principe de gratuité dans l’enseignement français à l’étranger et à refonder le système de bourses. Trop d’élèves de classes moyennes et modestes sont oubliés aujourd’hui.
• à défendre le rayonnement culturel français en refusant la fermeture d’Instituts français et en promouvant les artistes français résidant à l’étranger. Les faire connaître afin de les inclure dans les événements culturels locaux est primordial pour renforcer l’image de la France.