Le 11 mai, le Premier ministre Manuel Valls exprimait des regrets que je croyais sincères après que la France eut voté une résolution aussi absurde qu’ignoble de l’UNESCO niant le lien historique entre le peuple juif et sa capitale Jérusalem.

5 mois plus tard rebelote : la France s’abstient !

Comme mon collègue député LR Claude Goasguen quelques minutes plus tôt, avec qui nous ne nous étions évidemment pas concertés, j’ai décidé d’interpeller à nouveau Manuel Valls pour essayer de comprendre cette soumission face à ce djihad intellectuel et diplomatique des pays arabo-musulmans.

Manuel Valls n’a pas eu le courage de répondre et laissé Harlem Désir, Secrétaire d’État chargé des affaires européennes, donner une réponse de pure forme. Il n’y avait sans doute rien à répondre.

Ci-après la vidéo de ma question et de la réponse du Secrétaire d’État.

https://youtu.be/V5S1_WE3ZYk

Je vous laisse juger.

A voir et à partager !