Les 19 propositions de Meyer Habib:

• Parce que la crise de confiance de l’opinion vis à vis des hommes et des organisations
politiques est le plus souvent dues à la faiblesse des convictions et des idées.
Il n’y a pas de politique crédible qui ne soit basée sur un socle de pensées et sur un projet,
• Parce que nous avons besoin, aujourd’hui, de voir émerger une politique fédératrice, durable,
écologique et innovante,
• Parce que, dans un monde qui change et qui exige à la France de se redéfinir, les Français
établis à l’étranger sont une véritable richesse,

Je veux placer en tête de mes priorités :

PROTEGER
1) la préservation de la bi-nationalité. Nous ne pouvons pas accepter que la reconnaissance
de la nationalité de nos proches soit une source de discrimination.
2) la lutte contre tout projet de loi favorable à la double imposition.
3) la meilleure reconnaissance des diplômes entre la France, l’Union Européenne,
Israël et la Turquie.
4) l’élargissement de la couverture médicale aux Français de l’étranger à l’égal des
Français de France et la création d’une CARTE VITALE POUR TOUS.
5) l’autorisation de cumuler toutes les années travaillées à l’étranger pour les retraités.
6) la mise en place d’un minimum vieillesse pour les Français de l’étranger.
7) le déploiement des dispositifs d’aide pour les personnes handicapées et dépendantes,
et notamment :
• Un guichet unique pour la prise en charge, avec la création de maisons pour l’autonomie
et l’intégration des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.
• La mise en place d’équipes de soins et d’unité de soins.
• La création de plateformes de répit pour accompagner les aidants.

Faire entendre la voix des Français établis à l’étranger au plus haut niveau de l’Etat est ma plus grande préoccupation. Aujourd’hui, je m’engage :

S’ENGAGER
8) à aider les Français établis à l’étranger à se structurer en groupe de propositions et
d’actions pour pouvoir peser sur les débats et les décisions dans leur pays d’installation.
9) à lutter contre le chômage des Français de l’étranger en créant, en coopération avec les
associations locales, des antennes d’aide à la recherche d’emploi
10) à promouvoir l’entreprenariat avec la mise en place d’un accompagnement spécifique
pour les Français de l’étranger créateurs d’entreprise.
11) à préserver le principe de gratuité dans l’enseignement français à l’étranger et à
refonder le système de bourses. Trop d’élèves de classes moyennes et modestes
sont oubliés aujourd’hui.
12) à défendre le rayonnement culturel français en refusant la fermeture d’Instituts français
et en promouvant les artistes français résidant à l’étranger. Les faire connaître afin
de les inclure dans les événements culturels locaux est primordial pour renforcer
l’image de la France.

Je souhaite renforcer le lien qui existe avec la France notamment :

ACCOMPAGNER
13) en transférant l’ambassade de France de Tel Aviv à Jérusalem, capitale de l’Etat
d’Israël, et en m’opposant à la casse des Services consulaires et à la fermeture
d’antennes, notamment en Italie, en Israël et en Grèce.
14) en facilitant la délivrance de certificats de vie et le travail des diverses
Caisses de retraite.
15) en facilitant les démarches pour obtenir des documents administratifs
(carte d’identité, passeports) dans les consulats.
16) en développant des programmes permettant à tous les enfants de la 2nde et 3eme
génération d’avoir accès à la langue et à la culture française, en particulier les
programmes FLAM.

Dans un monde inter-connecté, développer l’innovation et les réseaux économiques constituent un véritable défi. Voilà pourquoi je propose aux Français de la circonscription :

INNOVER
17) La mise en place d’une chambre de commerce et d’industrie ( CCI) de la 8e
circonscription pour promouvoir les projets innovants dans l’environnement et le
développement durable.
18) Le renforcement des partenariats euro-méditerranéens en inaugurant un Forum de la
Méditerranée une fois par an.
19) La création d’incubateurs de projets dans les différents pays de la circonscription pour
pousser les jeunes talents.