Comme on pouvait le pressentir, ces monstres ont assassiné lâchement nos trois jeunes gens, Eyal Yifrach (19 ans), Naftali Frenkel (16 ans), et Gilad Shaer (16 ans), dans l’indifférence la plus totale du monde, concentré sur le mondial de football.

Mon coeur saigne.

Le Premier Ministre m’avait confié qu’il était très pessimiste sur le sort réservé de ces trois malheureux.

Voilà à quoi mène l’alliance entre le Hamas et l’Autorité palestinienne. Il est temps que le monde comprenne à qui a affaire Israël : des sauvages qui se massacrent entre eux et qui rêvent d’anéantir Israël et le Peuple Juif, sans aucun rapport avec une quelconque question de territoires.

Je pense à ces magnifiques familles, que nous avons rencontrées la semaine dernière. Leur vie est définitivement brisée.

Meyer Habib