J’ai eu le plaisir de participer hier soir au Gala annuel du Magen David Adom France, structure de secours d’urgence et ONG la plus populaire d’Israël.

Placé au cœur du système de santé israélien, MDA a une capacité unique de déploiement de secours médicaux sur le terrain et de collecte de sang à travers le pays.

Au-delà d’Israël, le MDA figure systématiquement parmi les premières ONG à proposer ses services face à des cataclysmes partout dans le monde comme en Haïti en 2010 ou au Népal en 2015.

A l’instar de la Croix rouge, Magen David Adom est à la pointe des nouvelles technologies. La soirée avait pour but d’aider à financer plus de 1.000 vélos électriques, répartis sur le territoire et équipés de défibrillateurs et de matériel médical d’urgence.

Comme les services de sécurité israéliens, les services de secours d’urgence du MDA se caractérisent par des délais d’intervention parmi les plus brefs du monde, dont la moyenne de projection des équipes est inférieure à 5 minutes.

De même que j’avais suggéré au Ministre de l’Intérieur et dans le cadre des travaux de la Commission d’enquête sur les attentats de Paris de s’inspirer chez nous en France des méthodes d’interventions des services de sécurité israéliens, nous devons aussi à mon sens également transposer les protocoles d’intervention et des délais réduits dans la prise en charge des victimes des équipes MDA.

Confronté quotidiennement au terrorisme, Israël fait incontestablement référence tant en matière de lutte anti-terroriste que dans la médecine d’urgence.

Enfin, je tiens surtout à saluer chaleureusement toute l’équipe du MDA France, notamment son Président Michel Ktorza et son Directeur Victor Wintz qui font un travail exceptionnel au quotidien, ainsi que le Directeur général en Israël, Eli Bin, et surtout, les 16.000 médecins et secouristes, professionnels ou volontaires, mobilisés 24h/24 et 7j/7.