Dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, j’ai pris ma responsabilité comme législateur et député d’une circonscription particulièrement éprouvée par ce fléau qu’est le djihadisme. Des événements tragiques se sont déroulés ces derniers mois. La France a été attaquée dans sa chair, pour ce qu’elle représente et défend, par des mouvances obscurantistes qui n’ont pas hésité à décapiter l’un des nôtres. Ceci m’a renforcé dans ma détermination à m’investir pleinement dans la lutte contre le terrorisme.

 

PROJET DE LOI DE LUTTE CONTRE LE TERRORISME

Le 15 septembre, je suis intervenu dans l’hémicycle pour défendre un projet de loi de lutte contre le terrorisme, projet de loi qui aurait dû, selon moi, dépasser les clivages partisans entre élus de gauche, du centre, et de droite.

Vous pouvez retrouver mon intervention ici : https://www.youtube.com/watch?v=3zSG41yLCzc

Lors de l’examen de ce projet de loi, j’ai également défendu deux amendements visant à réprimer sévèrement l’exhibition de drapeaux et emblèmes terroristes dans l’espace public (comme cela a hélas pu se voir lors des manifestations anti-juives de juillet 2014) et à priver les familles de terroristes des prestations sociales qu’elles reçoivent au titre de leur membre radicalisé.

DÉCHÉANCE DE NATIONALITÉ POUR LES TERRORISTES BINATIONAUX

C’est dans le même esprit que j’ai défendu la déchéance de nationalité pour les terroristes binationaux, proposée par mon collègue Philippe Meunier. J’y ai défendu des amendements autorisant le Ministre de l’Intérieur à s’opposer au retour sur le territoire de terroristes n’ayant que la nationalité française ou de conditionner ce retour à un processus de déradicalisation.

Vous pouvez retrouver cette vidéo ici : https://www.youtube.com/watch?v=h1qkYd9NBGU

SOUTIEN AUX MINORITES RELIGIEUSES D’ORIENT, EN PARTICULIER LES CHRETIENS

Les minorités de nombreux pays du Moyen et du Proche-Orient sont aujourd’hui menacées dans leur propriété et dans leur vie même : Chrétiens, Druzes, Kurdes, Yazidis, Juifs, Athées…

Je suis secrétaire du Groupe d’étude sur les Chrétiens d’Orient à l’Assemblée Nationale et apporte régulièrement mon soutien aux manifestations et événements qui visent à sensibiliser les autorités françaises sur leur sort tragique.

J’ai également accueilli à l’Assemblée Nationale le Père Gabriel Nadaf, prêtre Orthodoxe qui alerte régulièrement les pays occidentaux sur le sort de ses coreligionnaires en Orient.

OPPOSITION A LA RESOLUTION RECONNAISSANT UNILATERALEMENT UN ETAT PALESTINIEN ASSOCIE AVEC LE HAMAS, SANS NEGOCIATIONS PREALABLES

C’est également en cohérence avec cet engagement contre le terrorisme et l’islamisme radical, nouvel obscurantisme qui dévoie l’Islam, que je me suis opposé au vote de la résolution visant à reconnaitre un Etat palestinien par le Parlement. En effet, un tel vote reviendrait à légitimer l’action du Hamas, mouvement terroriste équivalent de Daech, d’Al-Qaida, et de Boko-Haram, faisant régner la terreur et la mort à Gaza et dont l’objectif est l’éradication d’Israël et du Peuple Juif, pour obtenir des droits.

Vous pouvez retrouver la vidéo de mon intervention à l’hémicycle ici : https://www.youtube.com/watch?v=PZOLjk0wX1c

COMMISSION D’ENQUETE SUR LA SURVEILLANCE DES FILIERES ET INDIVIDUS DJIHADISTES

J’ai l’honneur de vous annoncer que j’ai été nommé Vice-Président de la Commission d’enquête parlementaire sur la surveillance des filières et des individus djihadistes. Cette commission est présidée par mon collègue Eric Ciotti.

Meyer Habib