Suite au report sine die de l’examen à l’Assemblée nationale de la résolution visant à lutter contre l’antisémitisme, ci-joint ma lettre d’hier au Premier ministre Édouard Philippe, cosignée par mes collègues députés Claude Goasguen et François Pupponi, avec copie au Président de la République.

En matière de lutte contre l’antisémitisme, et son nouveau visage, l’antisionisme, force est de constater que les discours peinent à trouver traduction concrète.