Claude Goasguen et moi avons écrit le 31 mai dernier à Christophe Castaner, patron de LREM, avec copie au Président de la République, suite à la multiplication de prises de position très agressives et hostiles à Israël de la part d’élus de la majorité présidentielle.

Certains députés sont allés récemment jusqu’à demander des sanctions, voire un boycott d’Israël !

Ces discours sont hélas à mettre en miroir avec le vote de la France vendredi dernier pour un projet de résolution présenté par le Koweït au Conseil de Sécurité de l’ONU, condamnant Israël et omettant de mentionner ne serait-ce qu’une seule fois le Hamas, organisation terroriste islamiste, seule responsable des violences sur la frontière.

Le vote de la France est d’autant plus décevant et inamical par contraste avec l’abstention de nos partenaires anglais, néerlandais et polonais et, surtout, le véto des États-Unis.

À l’aube de l’ouverture de la saison croisée 2018 et de la visite du Premier ministre Netanyahu à Paris, une clarification s’impose d’urgence.

Le cabinet de Christophe Castaner nous a promis une réponse rapide.

Ci-joint la lettre.