Encore une mesquinerie du Quai d’Orsay à l’égard des Français d’Israël !

Fin septembre, je suis avisé de l’annulation d’une subvention de 4000€ à l’association franco-israélienne « alyah et meilleure intégration » (AMI) au motif aussi ridicule que fallacieux qu’elle serait contraire à « nos obligations internationales » et serait « susceptible d’engager la responsabilité internationale de la France ».

En clair, la décision s’appuie sur des « soupçons » que la subvention pourrait favoriser une « colonisation » et fait des Français d’Israël des suspects a priori de « violations du droit international » …

Exit le fait qu’AMI réalise un travail très sérieux d’aide à l’intégration (accompagnement dans les démarches administratives, accès à l’emploi, intégration au système scolaire, affiliation au système de sécurité sociale…) !

Exit le fait qu’au cours des cinq dernières années, ce sont plus de 25 000 Français juifs qui ont fait leur alyah, pour beaucoup, hélas, en raison de la montée inexorable de l’antisémitisme !

Le Quai d’Orsay préfère stigmatiser les Français d’Israël.

Je le rappelle avec force : le principe d’égalité s’applique à tous les citoyens français, même, n’en déplaise à certains, à ceux qui résident en Israël, y compris à Jérusalem et en Judée-Samarie !

Ci-joint ma lettre au Ministre des Affaires étrangères. Je vous tiendrai au courant des suites.