Lors du débat animé par Laurence Ferrari sur CNEWS jeudi dernier, le Député de la France Insoumise Eric Coquerel a affirmé je cite : « le Hamas n’est pas un mouvement djihadiste bien sûr que non ! » (à 7min 30).

Je dénonce les propos de cette gauche antisioniste qui hait l’Etat d’Israël, pour qui quand on tue en France, c’est du terrorisme ; quand on tue en Israël, c’est de l’héroïsme ! Pour moi, quand on tue un civil, quelle que soit sa couleur, sa religion, ou son origine, c’est du terrorisme.

Plus rien ne m’étonne de cette gauche qui reçoit à l’Assemblée nationale en guest star (avec des députés LREM et MODEM) le fils Barghouti, terroriste condamné à cinq peines de réclusion à perpétuité pour le meurtre de dizaines de civils israéliens ;

Et lutte pour la libération du terroriste Salah Hamouri, membre du FPLP. Le FPLP responsable entre autres, du détournement du vol Air France sur Entebbe en 1976, de l’attentat de la Synagogue de la rue Copernic en 1980, et aussi l’attentat de la synagogue Har Nof à Jérusalem en 2014.

Ces premiers donneurs de leçons qui n’ont comme mots à la bouche que « colonisation » ou « droit international » …

Dois-je rappeler que selon l’Union Européenne, le Hamas est une organisation terroriste figurant sur liste noire ?

Je persiste et je signe, par leurs actes et leurs paroles, ces gens-là font l’apologie du terrorisme.

Coquerel a menacé de m’attaquer en diffamation, j’attends toujours…