Vice-Président de la CAE, j’ai soumis au Bureau le projet d’auditionner le Porte-parole de Tsahal, le Général Ronen Manélis. Une première à l’Assemblée nationale

L’idée de cette audition est apparue nécessaire suite au lynchage médiatique et le flot de condamnations systématiques et très virulentes contre Israël dans le contexte de la crise frontalière Israël-Gaza en mai-juin derniers.

La Présidente Marielle de Sarnez a validé le projet sous réserve d’une audition d’une personnalité palestinienne soit également programmée, dans un souci d’équilibre. Hier, c’est donc Leila Shahid qui a été reçue. J’y reviendrai en détail.

L’audition du porte-parole a eu lieu mardi soir. Le Général Manélis a présenté de manière claire, précise et pédagogique les modes opératoires de Tsahal.

Cette fois encore, comme avec le président de la Knesset Yuli Edelstein le 16 mai, j’ai constaté avec tristesse que l’immense majorité des prises de paroles des parlementaires (13 sur 18) ont été très hostiles à Israël.

A l’exception des LR et UDI, les autres députés restaient totalement sourds aux arguments factuels du Porte-parole.

Que les attaques proviennent de l’extrême-gauche, rien d’étonnant. Fidèles à leur obsession anti-israélienne, LFI et communistes ont, une fois de plus, proféré des propos insultants (« Etat apartheid », « politique terroriste », « propagande » « prison à ciel ouvert » …) et contre-vérités (« massacre », « manifestations pacifiques » « meurtres d’enfants », …).

Plus inquiétant hélas est l’alignement quasi-général de la majorité LREM-Modem sur ces mêmes positions et la convergence des discours anti-israéliens.

J’ai, du reste, écrit, avec copie au Président de la République, le 31 mai au président LREM Christophe Castaner pour demander des clarifications. L’Elysée m’a répondu, la réponse de M. Castaner se fait attendre à ce jour. J’y reviendrai.

Pour ceux qui ont les nerfs solides, je vous invite à écouter ce tsunami de logorrhée anti-israélienne sur le lien : http://urlz.fr/7leD.

Malgré certaines provocations, les réponses du Général Manélis sont restées professionnelles, humaines, cadrées, préservant la dignité qui sied au débat démocratique entre pays amis.

Ci-joint ma prise de parole principale, où j’ai défendu ma conviction profonde de député français et républicain : Tsahal est l’armée la plus morale du monde.

J’ai repris la parole en toute fin d’audition, dont vous trouverez le lien ci-après : https://youtu.be/6iA4kxA-ccE

Alors qu’Israël est en première ligne face à la vague islamiste qui menace la France et l’Europe, que nous déplorons plus de 250 morts depuis 2012, que le conflit syrien a fait 500 000 morts, je suis écœuré de ce refus obstiné à comprendre que c’est le même terrorisme qui frappe de Paris à Jérusalem et le même djihadisme à Gaza avec le Hamas ou, en Syrie et Iraq avec l’Etat islamique.