Depuis plusieurs mois, vous êtes nombreux à me rapporter que des courriers partant d’Israël à destination de la France n’arrivent pas à destination ou connaissent de graves retards. Ces cas concernent en particulier des certificats de vie, indispensables pour percevoir les pensions de retraite. Résultat : les retraites ne sont pas versées et on se retrouve en difficulté. Beaucoup sont persuadées qu’il s’agit de faits de malveillance motivés par l’antisémitisme de quelques agents de la Poste ou d’un service public.

S’il est avéré, un tel sabotage serait l’expression d’une forme particulièrement lâche, nouvelle et pernicieuse d’antisémitisme et un dysfonctionnement inadmissible du service public.
J’envisage de saisir le ministre pour qu’une enquête soit diligentée. Pour cela, il faut démontrer que loin d’être des cas isolés ou de simples coïncidences, ces dysfonctionnements traduisent un problème persistant dans le fonctionnement de la Poste ou d’autres services publics et visant spécifiquement des courriers en provenance d’Israël. A cet effet, il faut réunir un nombre suffisant d’attestations sur l’honneur témoignant précisément de pareils cas.

Pour réaliser une attestation :
– Décrire les faits d’espèce en précisant en particulier votre nom, les lieux et dates de l’envoi et éventuellement les réclamations effectuées auprès de la Poste ;
– Joindre une copie d’une pièce d’identité.
Merci d’envoyer vos attestations qui resteront confidentielles au conseiller à l’Assemblée des Français de l’étranger pour Jérusalem, à qui j’ai demandé de centraliser toutes les réclamations.

Meyerhabib