Si j’y suis moins actif que sur Facebook, je communique aussi sur Twitter.

Ça a été le cas hier, où j’ai publié ce tweet suite au terrible attentat djihadiste qui a coûté la vie à deux policières et un jeune homme en pleine ville de Liège en Belgique.

100 000 internautes l’ont vu, des centaines l’ont retweeté et plus encore « liké ».

Hélas, d’une manière générale, l’écrasante majorité des commentaires sont très hostiles, voire violents sans parler des menaces.

Beaucoup manifestent une virulente détestation de ma personne, d’Israël avec souvent des dérives antisémites et parfois une haine de la France.

Mes amis, vous n’êtes pas assez présents sur ce média.

A l’heure de la société numérique, les réseaux sociaux, en particulier Twitter, constituent le premier espace politique.

Ne laissez pas le terrain aux islamo-gauchistes et autres extrémistes, toujours plus organisés et structurés pour déverser mensonges et haine.

SUIVEZ-MOI SUR TWITTER ET EXPRIMEZ-VOUS !!!