Ce matin, j’ai participé aux Invalides à l’hommage national au Lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.

Arnaud Beltrame est mort en soldat, en serviteur de l’Etat, en gardien de la nation et enfant de la République.

C’était un héros.

Son acte altruiste, donner sa vie pour une autre, et son dévouement sans faille aux valeurs qui nous fondent et nous unissent continueront de nous inspirer et nous éclairer.

Ils redonnent foi en l’humanité et ravivent le souffle de notre esprit républicain.

Que son sacrifice décille enfin les yeux de tous les Républicains et nous donne la force de combattre et vaincre cet ennemi existentiel qu’est l’islamisme.

Comme l’a rappelé ce matin dans son allocution solennelle le Président de la République : ces assassins islamistes ont la culture de la mort.

Aujourd’hui, leur fascination morbide dicte notre agenda alors que nous n’aspirons qu’à célébrer la vie.

28 mars 2018, voici à quoi ressemble le programme d’un député de la République.

11h : hommage national au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.

14h : funérailles de Mireille Knoll au cimetière de Bagneux.

18h30 : marche blanche à la mémoire de Mireille Knoll z »l.

Ce n’est hélas pas une coïncidence!

Pire, je crois que les assassins de Mireille Knoll, qui l’ont lâchement lardée de onze coups de couteau aux cris d’Allah akbar avant de la brûler, ont été inspirés par l’attentat de Trèbes…

Toutes et tous, sans exception, unissons-nous pour clamer haut et fort que c’est la même haine qui a tué le gendarme héroïque et cette courageuse dame, qui était le visage même de la bonté.

Que leur sacrifice ne soit pas vain.

Notre avenir en dépend. Ne l’oublions pas. Ne l’oublions jamais.