Suite aux invraisemblables violences qui ont dévasté samedi dernier le cœur de Paris et de plusieurs villes en régions en marge des défilés des « Gilets jaunes », le Ministre de l’intérieur Christophe CASTANER et son Secrétaire d’État Laurent NUNEZ ont été auditionnés hier soir lors d’une réunion extraordinaire de la Commission des Lois de l’Assemblée nationale.

Ces scènes terrifiantes de hordes sauvages mettant Paris à feu et à sang, violant lieux de mémoire et symboles de la République, ces images de policiers qui reculent sous les pavés et les coups ont fait le tour du monde.

J’ai demandé, comme je l’avais fait après les attentats du 13 novembre pour les forces d’intervention, une refonte totale de notre doctrine de maintien de l’ordre.

Face aux déchaînements de violence, policiers et gendarmes ont vocation d’aller au contact et employer la force de manière proportionnée mais efficace et dissuasive pour préserver la sécurité des personnes et des biens. C’est le b.a.ba d’un État de droit.

La Ministre a répondu positivement.

Ci-joint ma question et la réponse du Ministre.

https://youtu.be/EWWUgeQcWBQ

https://youtu.be/tBW8K504p1s

En marge de la réunion, j’ai également tenu à remercier encore le directeur général de la police nationale, Eric Morvan, également présent, d’avoir pris en urgence les mesures adéquates pour éviter un pogrom à l’Hôtel Collectionneur (Paris 8e), où avait lieu samedi la soirée Libi France, en présence de Simha Goldin. Sans lui, la soirée aurait été annulée. En effet, comme je l’indiquais dimanche, des GJ issus des « quartiers » avaient effectivement promis de revenir « casser du juif » après avoir mis à sac toute la devanture de l’établissement…