Un mot tout d’abord à la mémoire d’Ary Fuld, cet Israélo-américain de 40 ans, père de 4 enfants, chroniqueur régulier sur i24 News, qui est mort hier en héros, après avoir neutralisé le terroriste palestinien qui venait de le poignarder et s’apprêtait à faire d’autres victimes dans un centre commercial dans le Gush Etzion, où il faisait ses achats.

Pendant ce temps, Communistes, Insoumis et autres applaudissaient à la Fête de l’Humanité leur invitée vedette Ahed Tamimi venue faire le show, hurler sa haine et appeler au boycott illégal d’Israël.

Devenue un véritable instrument au service de la propagande antisioniste mondiale, Ahed Tamimi est loin de l’image de la résistante juvénile adulée par toute l’extrême-gauche anti-israélienne, voire certains élus LREM.

Comment Communistes, Insoumis et autres peuvent-ils ignorer que cette adolescente, qui a giflé en plein visage des soldats israéliens en vociférant, fait constamment l’apologie du terrorisme le plus barbare ?

Pour preuve ces récents propos :

« […] que ce soient des attaques au couteau, des opérations de martyrs (c’est à dire des attentats-suicides à la bombe), des jets de pierres, tout le monde doit agir pour […] atteindre l’objectif qui est la libération de la Palestine, si Allah le veut ».

Comment Communistes, Insoumis et autres peuvent-ils ignorer qu’Ahed Tamimi rend hommage au Hezbollah, organisation djihadiste chiite responsable de multiples attentats en France ou contre des soldats français ? 58 parachutistes tués au Drakkar à Beyrouth en 1983.

Comment Communistes, Insoumis et autres peuvent-ils ignorer qu’Ahed Tamimi et les siens ne visent pas à obtenir un État palestinien aux côtés d’Israël, mais de détruire Israël pour le remplacer par un État 100% arabe et musulman ?

Une fois encore, son propos est limpide : « Nous nous opposons au racisme, au sionisme, à tout le système d’occupation et pas seulement aux colonies. »

Comment Communistes, Insoumis et autres peuvent-ils ignorer que la famille d’Ahed Tamimi est un véritable clan terroriste. Son modèle assumé : sa cousine Ahlam Tamimi, cerveau du terrible attentat de 2001 à la pizzeria Sbarro de Jérusalem, une boucherie qui fit 15 morts, dont 7 enfants et une femme enceinte, et 130 blessés ?

Je vous invite à visionner la vidéo de son interview. Les paroles sont très dures : la terroriste est si fière de son crime qu’elle en parle avec des trémolos dans la voix et évoque sa déception quand elle a cru que l’attentat n’avait fait que trois morts… Écœurant.

https://www.youtube.com/watch?v=PVZxjH8-WeU

Les voilà les héros, de l’extrême-gauche !

C’est cela le visage du nouvel antisémitisme.

Il y a deux ans j’avais écrit Manuel Valls, alors premier ministre, pour demander l’interdiction à la même Fête de l’Huma d’un atelier « Libérez Marwan Barghouti » faisant l’apologie de ce terroriste palestinien responsable de la mort de dizaines de civils israélien, et un stand mettant à l’honneur la campagne illégale BDS.

Année après année, c’est le même festival de haine d’Israël et d’apologie du terrorisme… Jusqu’à quand ?