Je suis ce matin à l’ouverture de l’Hypercacher de la Porte de Vincennes.

La tristesse et la colère restent vives mais nous devons continuer à faire nos courses dans ce commerce cacher.
Nous avons le droit de vivre sans crainte, en France, notre judaïsme.
Plus que jamais toutes mes pensées accompagnent les familles et les proches de Philippe Braham, Yoan Cohen, Yoav Hattab, Francois-Michel Saada, ainsi que toutes les familles des victimes de ces barbares islamistes.

Meyerhabib