Je rentre ce matin d’une visite passionnante et enrichissante de deux jours à Istanbul.

Deux jours après les élections législatives en Turquie, cette visite, au programme très dense, fût une belle opportunité pour me rapprocher de la communauté française. En plus des représentants officiels, j’ai eu le plaisir de rencontrer de multiples acteurs : responsables associatifs et culturels, proviseurs, professeurs, personnels éducatifs, élèves et parents d’élèves, dirigeants de grandes entreprises et familles ainsi que des personnalités turques francophones et francophiles. J’ai aussi assuré une permanence parlementaire et donné une interview à la publication «Aujourd’hui la Turquie», l’unique journal français en Turquie.

Je tiens à remercier Monsieur Laurent Bili, Ambassadeur de France en Turquie, et particulièrement Madame Muriel Domenach, Consule générale à Istanbul et son équipe, une diplomate de grand talent, issue de la direction des affaires stratégiques, dont les compétences comme les qualités humaines ont rendu ce voyage fort utile et agréable.

Vous trouverez ci-après quelques phots.

S’agissant des élections, le peuple turc a parlé, il s’est prononcé clairement pour un équilibre des pouvoirs plus harmonieux entre les différentes forces politiques et en faveur d’une représentation plus juste de la diversité de ce très grand et très ancien pays. Si la situation économique a influé sur le scrutin, je crois que le peuple turc a aussi voulu conforter la démocratie turque face à certains errements et glissements de l’Etat de droit au cours des dernières années.

Le peuple turc est un grand peuple, la Turquie une grande nation et une vibrante démocratie.

Meyerhabib