Comme je m’y étais engagé, je me suis abstenu hier après-midi lors du vote de confiance qui a suivi le discours de politique générale du gouvernement d’Edouard Philippe.

Au total, le gouvernement LREM a obtenu 380 voix pour, 67 contre et 129 abstentions.

Fidèle à ma famille politique, j’ai rejoint le groupe « Les Constructifs LR UDI ».

Comme je l’ai toujours fait bien avant la création de « Les Constructifs », ma devise depuis mon entrée à l’Assemblée nationale n’a jamais varié : quand une loi sera bonne pour le pays, je la vote, quand elle ne va pas dans le bon sens, je la combattrai.

Je souhaite la réussite du quinquennat d’Emmanuel Macron car je souhaite le redressement de la France.

Toutefois, je suis et je resterai un député libre.

Je n’hésiterai pas à critiquer le gouvernement quand nos valeurs seront menacées, notamment quand seront en jeu les intérêts des Français de l’étranger, la sécurité de nos compatriotes, la lutte contre le terrorisme djihadiste et l’islam radical ou nos relations avec Israël.