Comme je l’indiquais dans mon post d’hier, je me trouvais à l’Elysée pour l’ouverture de la conférence des ambassadeurs 2018, quand j’ai été alerté de la mise en quarantaine de l’aile B du Palais Bourbon suite au courrier contenant une poudre blanche suspecte délivré à mon bureau.

Le discours du Chef de l’État a peu traité du conflit israélo-palestinien, de l’Iran et du Moyen-Orient en général. Le Président de la République a précisé qu’il développerait ces thématiques ultérieurement. Il s’est concentré sur la relance du projet européen, le renforcement du multilatéralisme et l’urgence écologique…

Après le discours, nous avons eu un aparté.

J’ai transmis à Emmanuel Macron le message personnel que m’avait confié jeudi dernier le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu.

De son côté, le Président de la République m’a confirmé qu’il ferait une visite en Israël en 2019, les reports successifs étant liés à des contraintes d’agenda.

Nous avons convenu de nous entretenir plus longuement et en tête-à-tête dans les semaines à venir pour échanger sur une diversité de sujets. Je vous tiendrai informés.