A la demande de certains, ci-joint la vidéo de ma deuxième prise de parole ce matin à l’issue de l’audition de de l’Ambassadeur iranien Abolghassem Defli.

La réalité est que l’Ambassadeur, non seulement refuse de reconnaître le droit d’existence d’Israël, mais refuse de le nommer et ressasse que son pays n’est animé que d’intentions pacifiques.

Face à tant d’hypocrisie, tant de langue de bois, tant de haine d’Israël, je ne pouvais garder le silence.