A l’invitation de l’Ambassadeur de France en Israël, S. E. M. Patrick Maisonnave, nous étions hier soir, avec mon ami Christian Estrosi, député-maire de Nice actuellement en déplacement en Israël où il rencontrera aujourd’hui le Président de l’État d’Israël Reuven Rivlin, à une fête en l’honneur de Hanoucca, de Noël et du Nouvel An. A cette occasion, j’ai remis à Christian Estrosi une boite d’ « Antisemitox », destinée à ceux qui ne sont pas encore immunisés, comme lui depuis sa naissance, contre cette maladie grave qu’est l’antisémitisme. Cette soirée était très conviviale, en présence de beaucoup de nos compatriotes et de personnalités, parmi lesquelles Dany Boon actuellement en vacances en Israël.

Malgré cette ambiance festive, la triste réalité de la montée du djihadisme est là. La situation est dramatique. Il est temps que la France ouvre les yeux, le djihadisme est à nos portes ! Il faut se donner les moyens de le combattre, mais surtout ne pas se voiler la face. Ce ne sont plus des actes isolés ni des loups solitaires, c’est hélas une triste réalité à laquelle nous allons devoir être confrontés. Daesh, Boko Haram, al-Qaeda, Hamas, Hezbollah, ce sont les branches d’un même arbre : celui de la terreur et du djihadisme.

Comme je l’écrivais dans le journal Libération cet été, Israël, porteuse de nos valeurs dans cette partie du monde, est en première ligne dans ce combat contre le djihadisme. Il y a quelques semaines, dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, j’expliquais que le vote pour la reconnaissance d’un État de Palestine mi-corrompu mi-terroriste, co-dirigé par le Hamas, allait importer le conflit en France. C’est hélas déjà le cas !

Meyer Habib