J’ai le plaisir d’accueillir depuis hier en Israël Éric Ciotti, député Les Républicains (LR), président du conseil départemental des Alpes-Maritimes, ancien président en 2015 de la commission d’enquête sur la surveillance des filières et individus djihadistes et Guillaume Larrivé, député LR et ancien vice-président de la commission d’enquête relative aux moyens mis en oeuvre par l’Etat pour lutter contre le terrorisme en 2016.

Tous deux référents dans le domaine des politiques de sécurité au sein des Républicains, ils sont venus « regarder ce que font les Israéliens en matière de contrôles à l’aéroport, d’organisation des secours, de renseignement, de mobilisation citoyenne ».

Je ne cesse de le répéter depuis Toulouse en 2012. Après les attentats djihadistes qui ont fait près de 250 morts dans notre pays, enfin certains collègues députés comprennent la nécessité urgente de s’inspirer chez nous, en France, des méthodes israéliennes de lutte anti-terroriste, qui sont uniques au monde et ont fait leurs preuves depuis des années.

Comme je l’avais fait pour la délégation de 7 députés de la Commission d’enquête Fenech, venue à ma demande en juin dernier, j’ai organisé avec l’aide de l’Ambassade d’Israël en France, des rencontres avec les plus hauts responsables des services de sécurité et de renseignement.

Eric Ciotti et Guillaume Larrivé ont également pu s’entretenir avec les responsables des services de secours d’urgence ainsi qu’avec des membres de la commission des affaires étrangères de la Knesset et plusieurs experts académiques dans le domaine de l’islam radical et du terrorisme djihadiste.

Je tiens à remercier une fois encore les autorités israéliennes pour leur disponibilité, même en cette période de vacances, et la densité et la qualité du programme. C’est un beau témoignage d’amitié à la France et le signe d’une volonté forte de développer la coopération dans la lutte antiterroriste.

Nous devons saisir cette opportunité.

Ci-après 2 photos de la journée d’hier.