Je suis intervenu hier soir dans l’Hémicycle pour défendre la déchéance de la nationalité française pour tout individu portant les armes contre les forces armées et de police françaises. J’ai présenté un amendement avec Jean-Christophe Lagarde afin de conditionner le retour sur le territoire de ceux ayant la nationalité française à l’autorisation du ministre de l’Intérieur. Sans grande surprise, la gauche n’a pas accepté cet amendement. Je le regrette.

Meyer Habib