L’attentat de la préfecture de police de Paris atteste d’un mal français : le déni face à l’islam politique.

Le même déni qui frappe la complaisance française à l’égard de l’Iran, l’« hydre islamiste » par excellence depuis 40 ans.

C’était le sens de ma question de ce jour.

En l’absence du Ministre des Affaires étrangères, je me suis adressé au Premier ministre, qui n’a pas répondu.

La réponse du porte-parole du gouvernement Marc Fesneau était lunaire, dixit tous mes collègues. Il n’a répondu à aucune de mes questions.

Ayant été coupé à quelques secondes de la fin, voici mes questions : « Est-ce cela la diplomatie de l’audace ? Est-ce cela la vigilance voulue par le Président alors que l’objectif déclaré des Mollahs est de faire triompher l’islam politique ? »

En cette veille de Yom Kippour, il est temps de vous souhaiter à toutes et tous Gmar Hatima Tova. J’en ai la conviction, nos valeurs finiront par triompher.

https://www.facebook.com/avecvousmeyerhabib/videos/424503508479645/