Hier, nous marquions Yom HaZikarone, jour de recueillement en souvenir des 20.511 soldats tombés pour la défense d’Israël et les 3.134 victimes du terrorisme, dont 88 Franco-israéliens. Aujourd’hui, nous célébrons dans la joie Yom HaAtsmaout, les 70 ans de l’indépendance de l’Etat d’Israël.

Un peuple qui honore les disparus avant de se réjouir est un peuple qui sanctifie la vie !

C’est cela Israël, c’est cela le peuple juif.

Et c’est ce qui fera toujours la différence avec les barbares islamistes, quels qu’ils soient, qui cultivent la mort.

Cette foi inébranlable en la vie, en la liberté, en la dignité, a nourri, à travers les siècles, les rêves du peuple juif

Malgré les affres de l’exil, les injustices et les persécutions, des Bûchers de l’Inquisition à l’insurrection du Ghetto de Varsovie, nos parents, nos grands-parents n’ont jamais cessé de rêver Jérusalem et gardé intacte l’espoir de retour à Sion.

Aujourd’hui, le rêve est devenu réalité et nous fêtons dans la joie les 70 ans de l’Etat d’Israël.

Cette résurrection est un véritable miracle historique et un message d’espérance pour toutes les nations.

Alors que toutes les grandes civilisations de l’Antiquité sont reléguées au livres d’Histoire, Israël est plus vivant et plus fort que jamais.

Fort moralement, fort économiquement, fort technologiquement, fort militairement, surtout !

C’est aussi la start-up nation !

Le temps où les Juifs pouvaient être persécutés sans défense est révolu.

Cette force, cette muraille d’acier, comme le prophétisait Jabotinsky dès 1923, c’est la garantie de la liberté, de l’indépendance, de la souveraineté du peuple juif sur sa terre, sur toute sa terre.

Alors que certains Juifs, hélas, sont aujourd’hui insultés, frappés, tués au nom de l’antisionisme, forme réinventée de l’antisémitisme, Israël reste le certificat d’assurance-vie absolu du peuple juif.

En son cœur, Jérusalem, sa capitale éternelle et indivisible, brille de mille feux.

Mardi soir, je me suis entretenu avec le Premier ministre Benyamin Netanyahu pour lui souhaiter, au nom des Français d’Israël, en notre nom à tous, tous mes vœux les plus fraternels à l’occasion des 70 ans de l’Etat d’Israël.

Dans son magnifique discours d’hier soir, le Premier ministre l’a rappelé avec force : la menorah gravée sur l’Arc de Titus à Rome après la destruction de Jérusalem en l’an 70 de l’ère courante … s’est rallumée il y a 70 ans !

Sa lumière éternelle ne vacillera plus jamais face aux ténèbres des ennemis d’Israël.

J’en ai la conviction absolue : Massada ne tombera pas deux fois.

Fier, vraiment, de représenter à l’Assemblée nationale les 150 000 Français d’Israël, je souhaite à tout le peuple d’Israël, à tout le peuple juif, happy birthday ! Am Israël Haï !

Vive Israël, vive la France, vive l’amitié franco-israélienne