Il y a 7 ans qu’a eu lieu l’attentat, peut-être le plus ignoble commis en France depuis la guerre, ou un père et des enfants de 4, 5 et 7 ans ont été tués à bout portant par un bourreau islamiste, parce que juifs.

Ni oubli, ni pardon. Zakhor !

Depuis cette date, j’ai suivi le parcours admirable de ces familles, et en particulier celui d’une mère, Eva Sandler qui prône l’amour et perpétue les valeurs du judaïsme avec encore plus de force.

Une leçon d’humanité et de solidarité pour nous tous.
Qu’en nos mémoires, leurs noms et leurs visages souriant demeurent.

Je vous invite à visionner le film qu’elle a réalisé pour ce magnifique projet qu’est le Beith Sandler de Jérusalem, en souvenir des rires et de l’innocence de ses fils, qui font écho à ce jour de Pourim qui approche, où les enfants déguisés célèbrent la survivance du peuple juif.