Secrétaire de la commission d’enquête présidée par Eric CIOTTI, nous avons auditionné hier pendant près de 2h30 le Préfet Didier LALLEMENT.

Le thème de mes questions :

1- 7 minutes au cœur de la préfecture police de Paris avant d’être neutralisé me parait être un temps trop long !
Pour comparaison, je rappelle qu’en Israël en pleine Intifada des couteaux, selon les responsables sécuritaires, un terroriste est neutralisé en moyenne en 1 minute 20 secondes…

2- Alors que le terroriste s’est réjoui devant ses collègues de l’attentat de Charlie Hebdo, comment comprendre qu’il n’ait pas été suspendu ?!

J’ai demandé l’anonymat des signalements de radicalisation des fonctionnaires de police, les policiers étant très réticents à témoigner ouvertement de peur notamment d’être taxés d’islamophobie…

Lien de ma question : https://www.youtube.com/watch?v=KjXAZNBA43U&feature=youtu.be

Ensuite, nous avons auditionné à huis clos Françoise BILANCINI directrice du renseignement à la PPP.

Ma conviction à ce stade est qu’il y a un certain amateurisme et de nombreuses failles…

Nous poursuivons nos travaux.