Avec ma collègue Marine Brenier, Députée de la 5ème circonscription des Alpes-Maritimes, nous avons déposé hier soir une proposition de loi visant à interdire la diffusion des photographies et de l’identité des terroristes sur internet et dans les médias.

C’est avec satisfaction que j’apprends que la chaîne d’information BFMTV et le journal Le Monde ne diffuseront plus de photos d’auteurs d’attentat.

A cela s’ajoute Europe 1 qui a décidé à son tour de ne plus diffuser les photos des terroristes en y ajoutant le bannissement de leurs noms !

Samuel Sandler me disait récemment que tout le monde se rappellerait à jamais du nom de Mohammed M, auteur de la tuerie de Toulouse, mais pas de son fils Jonathan, et ses petits-enfants : Arieh et Gabriel, victimes de ce barbare- c’est pour cette raison qu’à titre personnel, il ne prononce jamais le nom de Mohammed M.

Je tiens à préciser que cette interdiction n’empêchera pas les médias d’accomplir un véritable travail d’enquête et de fond sur les profils des terroristes et leurs parcours.

Anonymiser les terroristes, c’est les empêcher d’accéder à une gloire post mortem, susceptible de créer des vocations.

J’invite l’ensemble des médias à suivre cet exemple.