Hommage ému à nos 13 soldats de l’opération #Barkane morts pour la #France.

Ces jeunes, fauchés dans la fleur de l’âge en opération, dans une tragique collision entre deux hélicoptères, sont nos héros dans la guerre contre l’#islamisme.

44 militaires français tués au Mali et au Sahel depuis le début de l’intervention française en 2013.

N’oublions jamais leur sacrifice pour nos valeurs, notre sécurité et notre liberté. Le djihadisme est un cancer qu’il faut éradiquer.

Mes pensées vont aux familles, aux proches et à leurs frères d’armes.

Mon cœur saigne particulièrement pour le Lieutenant Pierre Bockel, fils de mon collègue sénateur, ancien ministre et ami proche Jean-Marie Bockel, que je connais bien notamment pour avoir effectué avec lui plusieurs déplacements en Israël.

La perte d’un enfant est le drame le plus terrible qui puisse frapper un homme. Les mots me manquent.