1. Une fois encore, la France fait le choix de dérouler le tapis rouge à la République islamique d’Iran, matrice du djihad global, régime liberticide, misogyne et négationniste qui met depuis des années le Moyen-Orient à feu et à sang et affiche ouvertement sa volonté d’anéantir Israël. La Russie est écartée, le Brésil est vilipendé mais l’Iran est accueilli en guest star. Cherchez l’erreur!

2. Alors que le régime islamiste de Téhéran est à genoux, notre pays s’obstine à venir au secours des mêmes Mollahs qui ont assassiné des français par dizaines. On fait tout pour redresser ce régime terroriste et l’aider à retrouver une place sur le devant de la scène internationale alors même qu’il foule au pied toutes nos valeurs.

3. Cela fait plus de quatre ans que je dénonce avec vigueur l’accord du 14 juillet 2015. Personne ne souhaite la guerre mais un mauvais accord nucléaire avec mes ayatollah iraniens est un nouveau Munich, en pire! Hélas, les derniers développements l’ont démontré : jamais les Iraniens n’ont respecté leurs engagements et depuis le premier jour ils continuent leur programme nucléaire militaire. Le 25 juin dernier, à l’Assemblée nationale, j’ai interpelé le gouvernement face aux incessantes provocations des Iraniens contre nos alliés américains dans le golfe arabo-persique.

4. À ce stade, on ne sait pas sur quoi peut aboutir ce coup de théâtre diplomatique. Pour être un succès, il doit a minima déboucher sur un accord beaucoup plus dur en particulier sur la production d’uranium enrichi mais aussi couvrir les capacités balistiques, le financement du terrorisme, la fin immédiate d’une présence militaire iranienne dans la région, directement ou via des milices comme le Hezbollah, voire la reconnaissance du droit d’existence d’Israël.

5. Enfin, dans le long entretien accordé cet après-midi par le ministre des affaires étrangères Jean-Yves le Drian à son homologue iranien, a-t-il abordé la tentative hier d’agression contre Israël à coups de drones « kamikazes » depuis la Syrie neutralisée grâce à la vigilance de Tsahal? À mes yeux, c’est loin d’être un détail.

Je développerai ces différents points en direct ce soir, dans 15 minutes sur I24 news dans le grand live de Jean-Charles Banoun.