Depuis des années, beaucoup d’entre vous me font part du poids des commissions appliquées par les banques israéliennes sur les transferts d’argent en provenance de France. Le problème touche particulièrement nos seniors, qui perçoivent des pensions de retraite, parfois très modestes.
Parmi les témoignages, certains ont évoqué des taux globaux pouvant aller jusqu’à 10% par opération!
Député français, je n’ai évidemment pas de prise directe sur la législation du secteur financier en Israël.
J’ai quand même décidé de me pencher sur la question, que j’ai évoquée il y a quelques mois avec le Premier ministre Netanyahou. Il m’a suggéré de saisir directement la Banque d’Israël, institution indépendante du gouvernement, chargée de la règlementation bancaire.
J’ai donc écrit au chef du département de supervision bancaire et, lundi dernier, nous nous sommes entretenus par zoom avec la cheffe adjointe, Madame Odeda Perez, qui a été très attentive. Elle m’a indiqué que les frais de virement bancaire comportaient une part fixe (seuil minimal) et une part variable de l’ordre de 0,2%. La part fixe se situe aux environs de 20$ et ne peut excéder 30$ voire beaucoup moins pour les tous petits virements (on est alors autour de 8$). Dans certains cas, on peut donc arriver à un taux de 10% pour des virements de l’ordre de 300$.
Je précise que la Banque d’Israël m’a infirmé l’existence d’une commission spéciale pour débloquer les fonds transférés sous un délai de trois mois.
J’ai sensibilisé Madame Perez au fait que 30$ représentait une somme non négligeable pour des personnes qui perçoivent de petites retraites, d’autant qu’aux frais de virement, il faut ajouter d’autres commissions, que ce soit du côté des banques françaises ou des banques israéliennes qui prélèvent aussi des commissions de change.
A l’issue de l’entretien, nous avons convenu de rester en contact.
Si certains d’entre vous sont soumis à des frais de virement supérieurs aux chiffres indiqués plus haut, vous pouvez me le signaler par email uniquement (meyer.habib@assemblee-nationale.fr), avec tous les détails et les pièces utiles pour que je dispose d’éléments concrets et factuels.