Le 3 décembre dernier en séance publique, j’accusais sous les quolibets de l’extrême-gauche les dérives d’une gauche complice de ce nouvel antisémitisme pétri d’islamisme, de haine d’Israël et de théories du complot.

Il n’aura fallu attendre que quelques jours! Les propos nauséeux de Mélenchon, accusant les Juifs – qui ne représentent que 0,35% de la population du Royaume-Uni! – et en particulier le Grand-Rabbin d’Angleterre, d’être responsables de la défaite de Corbyn, illustrent de la manière la plus claire cette triste récupération des pires poncifs antisémites. Quelle honte!

Toutes les barrières tombent, les lignes rouges violées. Silence troublant de la gauche, PS compris.

Toute ma vie, j’ai combattu l’extrême-droite. Certains renvoient aujourd’hui dos-à-dos RN et extrême-gauche. Alors que le parti de Marine Le Pen tente de faire quelques efforts et rejette au moins officiellement l’antisémitisme, le danger principal vient aujourd’hui d’une extrême-gauche radicalement antisioniste alliée à l’islam politique.

On comprend mieux que les mélenchonistes combattaient il y a une semaine la définition de l’IHRA. Elle les pointe du doigt !

Les mêmes qui incriminent avec des formules tout droit sorties des années 30 les Juifs de comploter en lobby ou taxent le CRIF de communautarisme, ne trouvent rien à redire sur la constitution de listes électorales islamiques pour les municipales. Sans doute leurs alliés politiques de demain!

Les faits sont les faits, les mots ont un sens. On savait l’extrême-gauche viscéralement antisioniste, j’accuse aujourd’hui Mélenchon d’être un antisémite. Il prend en otage tous ces camarades dont certains officieusement m’ont fait part de leur trouble… On peut être de gauche – même d’extrême-gauche ! – sans recycler les stéréotypes les plus nauséabonds tirés des poubelles de l’histoire!

Quelle faillite politique et morale! C’est affligeant, pathétique et indigne de notre République.

https://www.facebook.com/avecvousmeyerhabib/videos/610966786388077/