Pour sa dernière audition, la mission d’information sur l’émergence et l’évolution des différentes formes de racisme, dont je suis vice-président, a reçu par Zoom le Garde des Sceaux.
1) Après l’affaire du livreur Deliveroo à Strasbourg, qui a refusé de livrer des spécialités israéliennes car « je ne livre pas aux juifs », après le tsunami de haine qui s’est abattu sur la candidate Miss France April Benayoum, j’ai posé sans ambages ma question :
Allez-vous voter mes amendements visant à mettre hors la loi la haine d’Israël, matrice de la haine antisémite qui ronge la France ?
Depuis sa prise de fonctions, Eric Dupond-Moretti a pris des engagements clairs contre le BDS. Plus récemment, il a condamné vigoureusement les attaques ignobles contre Miss PACA. Dont acte.
Contre la haine d’Israël en ligne, le Garde des Sceaux m’a paru sincère. Encore faudra-t-il qu’il obtienne l’appui de la majorité-LREM, ce qui, d’expérience, est loin d’être gagné sur le sujet… On jugera sur pièce.
2) Dans un autre registre, j’ai tenu à faire une mise au point. Quelles que soient les divergences d’opinion qu’on peut avoir avec Eric Zemmour – j’en ai évidemment, en particulier en ce qui concerne ses thèses sur le régime de Vichy – on ne peut pas mettre sur le même plan un des journalistes les plus talentueux de sa génération et une crapule antisémite comme Alain Soral, dont la place est en prison.
3) Sans surprise enfin, la rapporteure Caroline Abadie (LREM) a insisté pour continuer à amalgamer lutte contre l’antisémitisme et lutte contre le racisme. Erreur intellectuelle, politique et morale qui dure depuis des décennies et dont on paye aujourd’hui le prix.
La vérité fait mal et Madame Abadie oublie un peu vite qu’on tue aujourd’hui des Français juifs par haine d’Israël.
https://fb.watch/4hB7G2qWdv/