Jeudi dernier, à l’institut français de Gaza, censé propager la culture et les valeurs françaises, Raji Sourani a reçu en grande pompe la médaille de l’ordre national du mérite.
Raji Sourani, que vous voyez ci-dessous avec le chef du Hamas Ismaël Haniyeh, n’est pas n’importe qui. Membre du FPLP, il est l’avocat dont le combat numéro 1 depuis 15 ans est de faire juger Israël par la Cour Pénale Internationale.
Dois-je rappeler que le FPLP est responsable du détournement vers Entebbe du vol Air France en provenance de Tel Aviv, durant lequel les terroristes ont séparé juifs et non-juifs avant de tuer 4 otages ?
Quelle insulte faite aux victimes, à l’héroïque commandant Bacos, à la mémoire de Yoni Netanyahu, qui a perdu la vie pour libérer un avion français, quelques jours seulement après le 45ème anniversaire de cet acte terroriste !
Est-il aussi nécessaire de rappeler que le FPLP a perpétré l’attentat contre la synagogue de la rue Copernic, qui a fait 4 morts et une quarantaine de blessés ? Vous vous souvenez, « cet attentat odieux qui voulait frapper les Israélites qui se rendaient à la synagogue et qui a frappé des Français innocents » ?
C’est encore le FPLP qui a détourné en 1985 un paquebot de croisière, l’Achille Lauro, et jeté par-dessus bord Léon Klinghoffer, ce citoyen américain octogénaire et paraplégique, choisi et exécuté parce que juif !!
Raji Sourani n’a d’ailleurs jamais renié son appartenance au FPLP. Et aujourd’hui, la France a décidé de l’honorer d’une de ses plus hautes distinctions ! Sans commentaire.
En 2015, la Mairie de Paris avait remis à Mahmoud Abbas la Médaille du Grand Vermeil. Sans parler de ces mairies françaises communistes qui donnent le nom de Marouane Barghouti à certaines de leurs rues. Quelle est la prochaine étape ?!
Est-il normal que la France honore un membre d’une organisation terroriste qui a tué des juifs et des français ? Est-ce moral à 2 jours de la commémoration de l’attentat de Nice qui a fait 86 morts ?
Non, ce n’est pas normal !!
Il est inconcevable pour tous ceux qui sacralisent la vie, qui prônent des valeurs de liberté, de tolérance, de vivre-ensemble, de voir que la France récompense des ennemis de ces valeurs.