Enfin une bonne nouvelle ! Je me bats depuis des semaines (courriers des 21/01 et 23/02 à Jean-Baptiste Lemoyne ; et lettre au Président de la République le 15/02) notamment pour la levée des motifs impérieux.
Notre Ambassadeur Eric Danon s’est aussi beaucoup mobilisé sur cette question.
Dans les prochains jours, plus besoin de justifier d’un motif impérieux pour les Français résidant en Israël, au Japon, en Australie, à Singapour, en Nouvelle-Zélande, en Corée du Sud et au Royaume-Uni.
Jusqu’à maintenant, pour pouvoir quitter la France ou revenir en France, il fallait avoir un motif (limité à la liste établie par décret) avec justificatifs à l’appui. Dès les prochains jours, cette condition est abandonnée pour Israël !
Mais attention ! Pour être clair, cela implique toujours le respect des autres règles :
1- Pour voyager d’Israël vers la France : Seuls les Français (bien sûr les franco-israéliens) peuvent entrer en France, avec un test PCR négatif de -72h, déclaration sur l’honneur de non-symptômes, une dérogation dans certains cas du comité des exceptions du Ministère des Transports israélien, et un isolement de 7 jours.
2- Pour voyager de la France vers Israël : Seuls les Israéliens (bien sûr les franco-israéliens) peuvent entrer en Israël, avec un formulaire du Ministère de la santé israélien à remplir 24h avant le vol ; un test PCR négatif de -72h et un confinement à l’arrivée à domicile.
Important : Ce confinement pourra être réduit si vous avez été vaccinés ou guéris du Covid-19, après une recherche d’anticorps auprès d’un des centres réalisant les test sérologiques en Israël, et validation de leur part.
La levée des motifs est un soulagement avant les fêtes de Pessah qui approchent, où beaucoup de familles ne se sont pas vues depuis plus d’un an !
Mon immense regret à ce jour est le refus de la France de conclure un partenariat avec Israël, à l’instar de celui passé avec la Grèce et Chypre, qui autoriserait la libre circulation des vaccinés entre les deux pays.